Bistrot La Fabrique

Une envie de décor rustique ? La Fabrique est pour vous !

Ce restaurant est le dernier bébé lancé par Laurent Godbout et associés, 3 anciens collaborateurs du réputé chef.

Des murs en laminé de bois, un décor simple et authentique, un brin champêtre.

 

La cuisine a été installée en plein milieu de la salle (type bar), ce qui rend les chefs l’attraction principale de la soirée. Si vous souhaitez avoir une vue imprenable sur les cuisines et les plats en préparation, des tables ont été mises tout autour du « bar cuisine ». Profitez-en !

 

C’est un endroit chaleureux, pas de chichis. L’accueil est fait par un maitre d’hôtel d’expérience, le chef prend les commandes et zouuu, une belle soirée.

 

La carte offre une belle variété originale tant au niveau des plats que de la présentation. D’un côté du menu, les entrées servies en terrines, en pichet, en tranches ou en cul de poule ! Une présentation étonnante, assez sympathique.

 

De l’autre côté du menu, les plats et les desserts plus appétissants les uns que les autres.

 

Une carte des vins encore un peu frileuse mais le restaurant n’est pas ouvert depuis longtemps, laissons leur une chance.

 

J’ai évidemment essayé le tajine de poulet en terrine. Cela revêt la forme d’une large tranche de pâté accompagnée d’une salade verte et de cornichons maisons.

Beau, bon mais un peu fade si l’on ne mange pas les cornichons avec. Cela manque un peu de saveur et il faudrait penser à rehausser le tout ou d’agrémenter le plat d’une petite sauce.

 

Comme plat principal, j’ai opté pour le ½ coquelet sur lit de bébé épinard et pomme de terre grelot. Excellent ! Rien à redire.

Mon acolyte, quant à elle, a été séduite par le risotto, accras de canard et pétoncles ! Apparemment une réussite !

 

Passons aux desserts…originaux ! Dont l’un à base de Joe Louis J

J’ai préféré le tatin de pomme et mangue qui fut, ma foi, un vrai délice.

 

Un bel endroit, une belle ambiance, de bons plats malgré quelques ajustements à faire.

 

Si vous voulez profitez d’un repas agréable, n’hésitez pas à essayer La Fabrique !

Repas pour 2 (entrée, plat, dessert, café et vin) environ 120 $

 

La Fabrique

3609, rue St-Denis

Montréal, Québec

H2X 3L6

514 544-5038

http://www.lafabriquebistrot.com/

Publicités

Une réponse à “Bistrot La Fabrique

  1. Annie Pellerin

    Nous sommes allés à la Fabrique en groupe. Pour ce qui est de la nourriture en tant que telle, c’était très bon malgré quelques commentaires sur les croustillants au jarret de porc… avec très peu de viande de porc à l’intérieur. Là où ça s’est gâté et à un point tel où certains ont gâché leur soirée fût le service. Nous étions très conscients, qu’en grand groupe, ce pourrait être plus long et ce genre de choses, mais là n’a pas été le problème. Nous avons eu l’impression qu’on voulait se débarrasser de nous au plus vite. On nous a pressés à nous asseoir à l’apéro, on nous a reproché de n’avoir pas averti qu’il manquerait 3 personnes (chose qu’on ne savait pas puisque plusieurs venaient de Québec pour cette soirée et qu’il était tombé de la pluie verglaçante toute la journée). On nous a demandé de choisir notre dessert dès le début en nous disant que c’était parce qu’on était un groupe (???), chose bien dérangeante étant donné qu’il est tout de même difficile de savoir si on aura encore de l’appétit à la fin du repas. La serveuse mandatée à nos tables et la copropriétaire qui l’aidait ont été à certaines occasions détestables et même arrogantes. Incapables de nous suggérer un vin ou de les décrire (« corsé » m’apparaît être un adjectif très peu évocateur pour faire un choix judicieux), elles semblaient prendre tout commentaire ou question comme une attaque personnelle ce qui a fait monter la tension remarquablement au fur et à mesure du déroulement du repas. Enfin, la cerise sur le « Joe Louis » maison a été la crise démesurée de la propriétaire à la fin du repas quand elle a vu que certaines personnes de notre n’ont laissé que très peu de pourboire. On a même été jusqu’à nous dire qu’on avait eu le goût de cracher dans nos assiettes (!). Professionnel? Seule consolation s’il en est une: la blanquette de veau était sublime, mais je ne sais pas pourquoi, elle est passée de travers… Enfin, si c’était la première fois qu’il leur arrivait une situation semblable, je ne crois pas que ce soit la dernière. Sur le groupe de 25 personnes que nous étions, personne malheureusement n’a l’intention d’y retourner…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s